lundi 1 septembre 2014

Et on démarre une autre histoire....

Une page se tourne aujourd'hui avec la fin de mon blog en cet endroit. En effet, j'ai décidé de ne plus l'alimenter à cette adresse. Pour diverses raisons, je préfère avoir mon propre hébergement. Je migre donc vers dreamsandmoods.be et j'ai également mis en place mon site "officiel" nicolasboucher.be. Les deux seront complémentaires et reflètent mon envie de ne plus offrir ma propriété intellectuelle à Google et FB.

Le plus grand changement qui est intervenu dans ma prise de décision est l'obtention de mon bachelor en sciences-politiques, je suis donc devenu politologue diplômé de l'Université Libre de Bruxelles. Il est vrai qu'à l'instant où j'écris ces lignes, la délibération n'a pas encore eu lieu, mais j'ai reçu les deux notes de ma seconde session qui confirment mon passage en master.

J'ai donc unilatéralement décrété qu'il peut être intéressant de recommencer à écrire des opinions. Cela ne se fera certainement pas de manière quotidienne, ni uniquement sur des événements politiques, mais mes humeurs seront toujours choisies par rapport à mes envies. Je ne renie évidemment aucune de mes publications en cet endroit. Je n'ai pas envie de tout fermer pour ne pas tuer les liens, tout simplement.

Par contre, ayant pris mes distances avec le parti pirate suite à l'accord technique avec le PTB lors des élections du 25 mai dernier, j'ai repris l'ancien habillement. Là non plus, je ne renie rien, bien entendu, cela fait partie de mes engagements, de ma vie, de mon expérience. Estimer que la norme peut-être changée, que les idées peuvent être bonnes dans chaque camp, s'élever au dessus des clivages et garder son esprit ouvert, libre, cela fait de moi, un pirate, un ulbiste, un libre penseur, c'est moi, dans toute ma simple complexité.

Comme il est d'usage, je remercie tous mes lecteurs fidèles ou non, il y a tout de même presque 30 000 pages vues... Et je vous attends dans un autre coin de la toile, pour d'autres billets, d'autres aventures, et démarrer une autre histoire.

Nico